Présentation

Découvrez notre nouvelle playlist « Insider’s Tips ». Cette playlist mensuelle, qui s’adresse aux professionnel·les allemand·es et français·es, est constituée de morceaux récents d’artistes issu·es de Wallonie et de Bruxelles. Cette sélection est proposée par plusieurs ambassadeurs·rices belges travaillant au sein de l’industrie musicale et/ou ayant un lien avec l’international.

Bonne écoute !

Le choix des curateur·rices du mois :

Gilles Vanneste est un programmateur free lance. Il est également fondateur du collectif Les Actionnaires, organisateur de nombreuses soirées axées sur la musique alternative/indépendante « live » à Bruxelles et à Paris depuis plus de 10 ans.

  • Echo Collective – “Whistful Breath”: “Collectif de musiciens bruxellois issu du classique et de l’ambiant, fondé par Margaret Hermant et Neil Leiter. Depuis les années 2000, j’écoute finalement assez peu de musique néo-classique et pourtant ça fait du bien. Ça éveille la curiosité et donne envie de se replonger dans ses classiques. À l’image de « Whistful Breath », cette belle balade méditative, comme un rêve éveillé où surgissent furtivement quelques noms: Mahler, Arvo Pärt, Penguin Café Orchestra, Max Richter ou Nils Frahm”. 
  • Lawrence Le Doux – “Horizon”: “Le pape discret de l’underground électronique bruxellois depuis vingt ans. Tout ce qu’il fait est intéressant”.

Véronique Laurent est journaliste indépendante pour divers supports, dont Larsen, magazine du Conseil de la Musique de la FWB, et axelle, mensuel féministe pour lequel elle écrit la chronique musicale.

  • Laryssa Kim – « Even if you are in another dimension »: “Voix ample, pure, boucles de sons, incantations,… : découverte de l’univers sonore électro-acoustique enveloppant de la compositrice et chanteuse Laryssa Kim, italo-congolaise installée en Belgique. Elle a sorti un deuxième EP fin décembre. Expérimental et assez fascinant”.
  • Joy Slam – « J’avais oublié »: “Des textes de questionnements et d’inspiration littéraire -L’art de la joie, le titre de son dernier album, est celui du roman phare à l’incroyable parcours de l’autrice italienne Goliardo Sapienza-, du spoken word, de l’énergie à revendre : j’aime beaucoup l’engagement sincère et le souffle stimulant de la belgo-italo-congolaise Joy Slam, appartenant à cette scène du slam qui me semble en pleine explosion”.

Hélène Defosse est attachée de presse au sein d’Igloo Records, un label belge crée en 1978 et spécialisé dans les musiques Jazz, World et Avant-Garde. Elle figure également au conseil d’administration du projet Voix de Femmes.

  • Elia Rose – “I love you to the moon and back” (version confinée): “25 artistes (issus de milieux musicaux différents) de la Fédération Wallonie Bruxelles rassemblés autour de la voix pop et girly d’Elia Rose. Un chouette retour sur la période de confinement qui a rendu pas mal d’artistes prolifiques et inventifs!”
  • Manu Louis – “Internet (Front de Cadeaux’s Tinfoil Hat remix)”: “Manu Louis est un ovni musical, un artiste prolifique qui n’a pas attendu la période de confinement pour se réinventer, avec des collaborations toujours hyper variées, avec des artistes visuels tels qu’Escif & Systaime, le grand ensemble de musique de chambre de Garrett List : Orchestra Vivo, l’auteur compositeur chinois Song Yuzhe (Dawanggang) ou plus récemment, les musiciens électroniques Front de Cadeaux & Too Smooth Christ. Sa musique mélange haute et basse cultures dans des associations provocatrices. Il explore les scènes du monde entier en solo accompagné de son village d’instruments (et tout tient dans une valise!)”.

Sylvain Chauveau est un artiste basé à Bruxelles qui a sorti une série d’albums solo sur des labels tels que FatCat, Sub Rosa, Type, Les Disques du Soleil et de l’Acier, Brocoli, Flau. Il a déjà tourné en Europe, en Amérique du Nord, en Asie ou encore en Russie. Il est également le fondateur de l’ex-label I Will Play This Song Once Again et programmateur du Delicate Music Festival.

  • Zoë Mc Pherson – « Exile » : ”Pour le mélange audacieux et réussi de post-techno et de musique concrète, avec un son propre et précis. J’avais entendu parler d’elle depuis plusieurs années sans entendre la musique. Là je découvre et je trouve ça vachement bien”.
  • Monolithe Noir (feat. Peter Broderick) – « By Twos » : ”Ca fait très longtemps que je me passionne pour les tentatives de perversion de la pop music, les petites torsions du genre vers des territoires peu prévisibles. Avec ce beau titre de Monolithe Noir je suis bien servi. J’aime tout l’album, d’ailleurs. Et Peter Broderick, en plus d’être un très bon musicien et compositeur, est un excellent chanteur – qui figurera aussi sur mon prochain opus de détournement du format chanson”.

Angelina Tirard est co-fondatrice du festival pluridisciplinaire Les Hallucinations Collectives qui décortique à chaque édition un style musical différent, ainsi que des soirées techno Red Bacon. Co-directrice du festival féministe transdisciplinaire inclusif Ladyfest et membre active du Schiev Festival, elle est également chargée de production aux Halles de Schaerbeek.

  • Haring – « Curves »: « C’est le morceau le plus ambient, le plus étrange de son dernier album Blurred, sorti pendant le confinement. Les basses sont très rondes et chaudes, ça donne une impression de flotter dans un cocon tiède, et  ça renvoie bien au visuel de l’album, simple et sensuel« .
  • Ben Bertrand – « Morton And György In The Battista Mist »:  « Je fais une fixette sur les créations de Ben Bertrand, qui était d’ailleurs programmé l’an passé au Schiev. Les motifs répétitifs hypnotiques, le son de la clarinette basse, tout ça donne un rendu assez mélancolique qui, en même temps, est très apaisant.« 

Jean-Yves Reumont est le responsable communication pour le festival Les Ardentes. Il est également impliqué dans l’organisation du Ronquières Festival ou dans la programmation musicale de la salle liégeoise le Reflektor.

RECEVOIR CETTE SELECTION PAR EMAIL CHAQUE MOIS

Archives

Chaque semaine, une nouvelle sélection est proposée. Nous réunissons les anciennes sélections dans une playlist « Archives« .

L’illustration

Merlin Meuris est un photographe résident à Bruxelles et dont la pratique consiste à capturer une succession de coïncidences heureuses à travers des balades urbaines.